Artiste diplômée de l’ école supérieure d’Art et de design de Reims, hYrtis (aka Gladys Hulot) vit et travaille en France et en Allemagne. Pluridisciplinaire, son activité se définit par la pratique du dessin (classique et numérique), de la vidéo (scénario, montage et réalisation de clips musicaux), de l’écriture, de la composition et de l arrangement musical. Autodidacte, elle pratique avec maestria la lame sonore, instrument rare dont le son se rapproche de la voix humaine.  L’atmosphère que dégagent ses créations, convoque des univers à la fois sombres, urbains, et cinématographiques. La matière première, dénominateur commun à toutes ses réalisations renvoie à l’exploration «chirurgicale » de son activité onirique, qui se superpose, tel un filtre déformant,  aussi bien à l actualité qu ’à  ses  sources  d’inspiration. À l instar des artistes ayant choisi de s’exprimer au travers de personnages leur  permettant de transgresser leurs  propres limites,  Gladys  Hulot  se  façonne  un  double:  hYrtis,  une créature androgyne issue de son inconscient, une sorte de cadavre exquis onirique. Ses influences s’étendent  des  figures  emblématiques  du  rock  telles  que  David  Bowie, Klaus Nomi et Iggy Pop, aux réalisations sombres et oniriques de David Lynch.

Artiste diplômée de l’ école supérieure d’Art et de design de Reims, hYrtis (aka Gladys Hulot) vit et travaille en France et en Allemagne. Pluridisciplinaire, son activité se définit par la pratique du dessin (classique et numérique), de la vidéo (scénario, montage et réalisation de clips musicaux), de l’écriture, de la composition et de l arrangement musical. Autodidacte, elle pratique avec maestria la lame sonore, instrument rare dont le son se rapproche de la voix humaine.  L’atmosphère que dégagent ses créations, convoque des univers à la fois sombres, urbains, et cinématographiques. La matière première, dénominateur commun à toutes ses réalisations renvoie à l’exploration «chirurgicale » de son activité onirique, qui se superpose, tel un filtre déformant,  aussi bien à l actualité qu ’à  ses  sources  d’inspiration. À l instar des artistes ayant choisi de s’exprimer au travers de personnages leur  permettant de transgresser leurs  propres limites,  Gladys  Hulot  se  façonne  un  double:  hYrtis,  une créature androgyne issue de son inconscient, une sorte de cadavre exquis onirique. Ses influences s’étendent  des  figures  emblématiques  du  rock  telles  que  David  Bowie, Klaus Nomi et Iggy Pop, aux réalisations sombres et oniriques de David Lynch.